ÉTUDES DE CAS SUR DIFFÉRENTS CLIENTS ACCOMPAGNÉS

BTP 1 : Salaire plus que doublé et gain en sérénité

Constat initial

Basile, à la tête d'une entreprise de construction/rénovation de 5 personnes, cherchait à augmenter sa rémunération de 1600€ à 3000-3800€/mois. Il souhaitait également plus de tranquillité et de temps libre.

Actions marquantes mises en oeuvre

Nous avons constaté que de nombreuses heures travaillées n'étaient pas facturées. Pour y remédier, un prévisionnel a été établi et la facturation professionnalisée avec un logiciel adapté, améliorant la gestion des devis, acomptes et situations sur des chantiers importants. L'outil Optim'Estérel a aidé à évaluer la rentabilité. Un suivi méthodique des heures a révélé des problèmes tels que la non-facturation de certaines heures en atelier et du temps de travail de Basile. Un travail important a également été mené sur la gestion de très gros chantiers afin de garder le contrôle sur les marges, les situations et les avenants.

Résultat

En deux ans d'accompagnement, le chiffre d'affaires a augmenté de 36% et la marge s'est améliorée de 48 000€, permettant à Basile de passer d'une rémunération de 1600€ à 4400€ par mois. Il a gagné en sérénité, équilibrant mieux vie professionnelle et personnelle, et se sentant beaucoup plus soutenu dans la gestion quotidienne de son entreprise.

BTP 2 : Professionnalisation sur la gestion et augmentation significative du résultat

Constat initial

Sylvain, un artisan électricien travaillant seul avec un ou deux apprentis, faisait face à des difficultés de trésorerie et ne parvenait pas à se payer convenablement. Il souffrait aussi d’un manque d’efficacité sur la gestion de son entreprise.

Actions marquantes mises en oeuvre

En deux ans d'accompagnement, nous avons travaillé sur de nombreux points pour redresser la situation de Stéphane. En premier lieu, nous avons remplacé sa facturation Excel par un logiciel professionnel, ce qui a permis de mieux maîtriser le cycle de facturation et le suivi des paiements. Ensuite, l'utilisation d'un outil d'analyse de rentabilité a permis de détecter des chantiers où Sylvain perdait de l'argent.

Nous avons également retravaillé son agenda pour assurer un meilleur équilibre entre gestion, activité commerciale et travail sur les chantiers, tout en veillant à ce que toutes ses heures soient bien facturées.

Résultat

Grâce à ces efforts, Sylvain a fait d'énormes progrès dans le contrôle de son entreprise. Son résultat a crû de 54 000€, avec les félicitations de son expert-comptable. Il a ainsi pu augmenter son salaire et retrouver une situation financière plus saine et stable.

BTP 3 : Passage de la perte au profit en un an

Constat initial

Bérengère et Bertrand dirigent une entreprise de maçonnerie, ressentant une pression financière due à l'augmentation des coûts et à un ralentissement du marché. Ils aspiraient à augmenter leur rémunération de 2000€ et à réduire les heures de travail de Bertrand. Un diagnostic initial a révélé d'importants coûts de structure et un bilan financier négatif de -15000€, soulignant le besoin d'optimiser la rentabilité.

Actions marquantes mises en oeuvre

Pour redresser leur entreprise, Bérengère et Bertrand ont élaboré un prévisionnel, révélant que de simples optimisations ne suffiraient pas. Ils ont décidé d'augmenter leur équipe à quatre employés, une action indispensable pour assurer la pérennité financière de l'entreprise étant donné les coûts fixes élevés. En parallèle, ils ont travaillé sur la rentabilité des devis avec l'outil Optim'Estérel, ce qui a permis une meilleure gestion financière malgré quelques défis liés à l'intégration des nouveaux employés.

Résultat

En un an d'accompagnement, le résultat s'est amélioré de 38 000€, permettant à l'entreprise de passer d'une situation dangereuse à une position financièrement stable. Le chiffre d'affaires a augmenté de 120 000€, démontrant l'efficacité des actions entreprises. Bérengère et Bertrand ont ainsi réussi à transformer leur entreprise, soulignant l'importance de la confiance en soi et de l'action dans la gestion d'une entreprise.

PAYSAGISTE 1 : 1000€ de salaire en plus et beaucoup d’investissements !

Constat initial

Olivier, un jardinier paysagiste collaborant avec son beau-frère auto-entrepreneur, souhaitait augmenter son salaire de 2000€ à 3000€/mois, motivé par l'arrivée d'un bébé. Il avait également besoin d'investir dans des outils pour améliorer sa productivité.

Actions marquantes mises en oeuvre

Nous avons élaboré un prévisionnel précis incluant les heures de travail et les investissements futurs. Un outil d'analyse de rentabilité a été utilisé pour optimiser ses devis. Nous avons également travaillé sur la communication envers les clients pour mieux vendre des prestations de création. Enfin, dans une optique future, nous avons évalué l'opportunité d'embaucher et une offre d'emploi a été rédigée.

Résultat

Après un an d'accompagnement, Olivier a atteint l'objectif de rémunération souhaitée de 3000€/mois, tout en dégageant 20 000€ de marge additionnelle. Il a investi dans un nouveau local pour son bureau, des logiciels métier et un nouveau véhicule en leasing. Il maîtrise beaucoup mieux les prix de ses devis, la façon de les présenter, et se sent beaucoup plus en contrôle de son entreprise.

PAYSAGISTE 2 : Augmentation du chiffre d’affaires et travail sur le temps

Constat initial

Hervé et Danielle dirigent une entreprise paysagiste de 10 personnes. Ils souhaitaient réduire leur stress lié à la trésorerie, augmenter leur rémunération de 1600€ à 2400€/mois, et gagner du temps pour leur vie personnelle.

Actions marquantes mises en oeuvre

Nous avons élaboré un prévisionnel pour intégrer leurs objectifs. L’analyse de la rentabilité des devis a révélé des pertes avec un sous-traitant non rentable et des heures d'Hervé non facturées. Nous avons optimisé l'utilisation du logiciel de facturation pour une meilleure visibilité des chiffres de l'entreprise. Un volet essentiel a été abordé concernant l’optimisation du temps pour le couple gérant, pour leur permerttre de se concentrer davantage sur la gestion et la stratégie de l’entreprise.

Résultat

En un an, les résultats ont montré une progression notable. Le chiffre d'affaires a augmenté de 7% à effectif constant. Un plan d’actions est en place pour améliorer la marge de 80 000€. Les gérants ont désormais une meilleure visibilité sur leur entreprise et continuent de mettre en œuvre les actions nécessaires, notamment sur le temps à accorder à la gestion, nécessaire à l’obtention des résultats voulus.

MÉCANIQUE : De la crise financière à la réussite avec un rachat à très bon prix !

Constat initial

Stéphane dirige une entreprise de réparation de moteurs, confrontée à des difficultés financières suite à un PGE souscrit pendant le COVID. Il aspire à améliorer sa trésorerie et sa rémunération, tout en envisageant d'agrandir son équipe. Un diagnostic initial a indiqué un risque de pertes financières importantes pour l'entreprise, incitant Stéphane à restructurer son entreprise avec une aide extérieure.

Actions marquantes mises en oeuvre

Pour redresser la situation financière de l'entreprise de Stéphane, un prévisionnel équilibré a été établi, identifiant des postes de dépenses à optimiser. L'analyse a révélé la nécessité d'augmenter le taux horaire et la marge. Grâce à un suivi rigoureux des devis et une meilleure gestion en atelier, chaque devis, petit ou grand, est devenu rentable, dépassant même les objectifs prévisionnels.

Résultat

Après deux ans d'accompagnement, l'entreprise de Stéphane a atteint ses objectifs financiers et est sortie de sa situation critique. Stéphane a reçu une offre d'achat conséquente pour son entreprise, une belle récompense suite au travail ardu réalisé pour la faire briller aux yeux des acheteurs. Fort de cette réussite, Stéphane envisage de se lancer dans de nouveaux projets après un repos bien mérité

PROFESSIONS INTELLECTUELLES 1 : Démultiplication du CA pour maintenir un haut niveau de vie

Constat initial

Fabrice, un designer en entreprise individuelle, fait face à une situation financière difficile avec des dettes accumulées et un besoin de revenus de plus de 10000€ par mois pour maintenir le niveau de vie de sa famille. Un diagnostic révèle que les options sont limitées et qu'une réduction des dépenses est cruciale. Fabrice et son épouse Noémie, conscients de l'importance de l'assistance extérieure, demandent un accompagnement pour redresser leur situation financière.

Actions marquantes mises en oeuvre

Avec leur conseiller, Fabrice et Noémie ont établi un prévisionnel équilibré pour leur entreprise, régulièrement ajusté en fonction des évolutions de l'entreprise. Ils ont réduit leurs charges et leur rémunération, augmenté leur taux horaire et intensifié leur rythme de travail pour désendetter leur entreprise, tout en préservant leur niveau de vie. Une stratégie pour augmenter progressivement les tarifs a été élaborée. La gestion de la trésorerie a été une priorité, avec une analyse détaillée des comptes bancaires pour une meilleure visibilité financière et prise de décision.

Résultat

En deux ans d'accompagnement, Fabrice et Noémie ont surmonté leurs difficultés financières. Leur chiffre d'affaires a augmenté de 130000€ (+84%). Ils ont réussi à maintenir leur rémunération et ont même financé des améliorations personnelles, comme la construction d'une piscine et des travaux dans une résidence secondaire. Ils sont très satisfaits de l'accompagnement, qui leur a donné une meilleure visibilité sur leur situation financière et les actions prioritaires à engager pour garder le contrôle.

PROFESSIONS INTELLECTUELLES 2 : Doublement du taux horaire et du salaire & évitement de fraude

Constat initial

Gontran, dirigeant d'un bureau d'ingénierie reconnu, génère un chiffre d'affaires d'environ 70 000€, mais sa rémunération se limite à 1150€ net par mois. Il ambitionne d'atteindre 4000€ net mensuels. Malgré ses compétences et la reconnaissance de son travail, y compris sur des projets prestigieux, son taux horaire est de 40€/h, qu'il considère être en adéquation avec le marché.

Actions marquantes mises en oeuvre

Pour augmenter sa rémunération, Gontran a dû revoir son taux horaire, initialement insuffisant pour atteindre ses objectifs financiers. Avec un taux horaire au final doublé, il a constaté une acceptation plus élevée des devis, confirmant la valeur de son travail ! Il a amélioré la gestion des devis et le contrôle du temps passé sur chaque projet, ainsi que le processus de facturation pour le rendre plus fluide, et le suivi des paiements. La croissance de son entreprise lui a permis d'embaucher un ingénieur, créant ainsi un effet de levier sur ses activités.

Résultat

Après deux ans d'accompagnement intensif, nous avons réussi à doubler le taux horaire de Gontran, sans altérer la fidélité de sa clientèle. Le chiffre d'affaires a augmenté de 50%. Sa rémunération mensuelle a progressé à 2500€, soit le double de son salaire initial. L'embauche d'un ingénieur ouvre des perspectives ambitieuses, qui permettra l’atteinte de l’objectif un salaire de 4000€ par mois. Grâce à l'aide de son conseiller, Gontran a également échappé à une grave tentative d’arnaque qui aurait pu lui faire déposer le bilan.

PROFESSIONS INTELLECTUELLES 3 : Restructuration stratégique et retour à un meilleur équilibre de vie

Constat initial

Michel, avocat spécialisé en droit de la famille et gérant de deux cabinets, traverse une période financièrement tendue, luttant pour maintenir son entreprise à flot. Contraint de se sous-rémunérer, ses longues journées de travail empiètent sur ses week-ends, créant un déséquilibre notable entre ses obligations professionnelles et ses besoins personnels.

Actions marquantes mises en oeuvre

La situation de Michel montre un potentiel de redressement clair. Une feuille de route prévisionnelle a confirmé la possibilité de résorber les dettes. Nous avons mis l'accent sur une meilleure organisation du temps, en se questionnant sur la gestion des urgences, la répartition du temps entre les cabinets, et l'efficacité de l'agenda. Nous avons travaillé sur comment éviter les interruptions, mieux estimer et suivre les temps de travail, et éviter d'avoir un agenda surchargé.

Cette analyse a en outre mené à une décision stratégique majeure : la cession du second cabinet pour se focaliser sur le cabinet le plus rentable et ainsi gagner en efficacité.

Résultat

Michel a pu vendre un de ses cabinets, récupérant ainsi 130 000€. Sur le cabinet principal, les effets concrets commencent à émerger : Michel retrouve progressivement du temps pour sa famille et sort du mode d'urgence pour aller vers une meilleure maîtrise de son temps et de sa rentabilité. Michel m'a confié que nos sessions sont ses moments privilégiés pour respirer et prendre du recul sur son entreprise.